‏Alex Guofeng Cao *Chine

1969 // Né en Chine, il immigre avec sa famille aux États-Unis dans les années 1980. Après avoir étudié la photographie à la Fashion Institute of Technology à New York, Cao a continué à étudier la photographie en noir et blanc, avec un intérêt spécial pour la photo numérique. Alex Guofeng Cao fait ressortir sa double culture dans son travail. Passionné par la photographie depuis son plus jeune âge, il découvre et expérimente les différentes techniques, en s’inspirant des images d’Helmut Newton, d’Irving Penn, de Richard Avedon et de Robert Mapplethorpe entre autres. Il développe progressivement une maitrise et une technicité personnelle, avec une préférence pour le noir et le blanc. Prenant pour sujets les symboles culturels populaires, ses œuvres emploient toujours la même démarche: l’image d’une célébrité, souvent recadrée au niveau du visage, se détachant en noir et blanc sur un grand format. Lorsque le visiteur se rapproche de l’image, il réalise que celle-ci est composée d’autres images bien connues, rétrécies à la taille d’un pixel, créant ainsi une mosaïque. Son portrait de Marilyn Monroe est ainsi construit à partir de visage de Mona Lisa ou de JFK, Catherine Deneuve se retrouve décomposé en images de Brigitte Bardot, Liz Taylor avec Richard Burton et John F. Kennedy se retrouve avec les images de son épouse Jackie Kennedy dans un tableau et par Marilyn Monroe dans un autre. Ces visages, qui sont parmi les plus reconnaissables du XXe siècle, permettent à l’artiste de créer un impact visuel immédiat, tout en proposant des niveaux de lectures subtils et questionner la notion d’encodage de l’information. Très recherché et exposé sur la scène internationale, l’artiste a très vite atteint une grande notoriété avec ses œuvres à la fois accessibles et mystérieuses