Liu dao *Chine

2006 // Collectif Liu Dao. Ouvert en 2006 à Shanghai par l’artiste et curateur Thomas Charvériat, Island6 est la maison du collectif artistique Liu Dao créé en 2007. La collaboration est le moteur de ce collectif multiculturel d’artistes chinois sous la direction de curateur et directeurs artistiques étrangers. Les œuvres de Liu Dao résultent d’un assemblage entre des techniques chinoises traditionnelles (découpe de papier, calligraphie, sculpture) et matériaux contemporains (LED, Vidéo, Néon).  

Kimiko Yoshida *Japon/France

1963 // Les autoportraits de Kimiko Yoshida constituent différentes manières de sublimer ou de défaire « à l’envers » une enfance traumatisée, marquée par l’abandon et l’errance. Son arrivée en France en 1995 est vécue comme une renaissance. Son univers comporte aujourd’hui de multiples facettes qu’elle peuple de souvenirs, de ses rêves de petite fille et des légendes de son pays natal. La série des mariées, constituée d’une soixantaine d’autoportraits, est un voyage intime qui se définit comme art de la transition.

‏Xooang Choi *Corée

1975 //  Naissance à Séoul, Corée. 2002 / BFA en Sculpture, Séoul National University, Corée. 2005 / MFA en Sculpture, Séoul National University, Corée. Xooang Choi a acquis sa reconnaisance dès le début des années 2000 pour ses sculptures figuratives miniatures en argile polymère peinte. A partir de 2007, il a produit des oeuvres plus volumineuses, qui ont magnifié son travail et l’ont rendu plus vivant une fois mis en scène dans l’espace. Le travail de Choi se distingue par.

Yang Yongliang *Chine

1980 // Yang Yongliang est né à Shanghai, Chine en 1980. Il vit et travaille à Shanghai, Chine. Dès son plus jeune âge, Yang Yongliang a étudié la peinture traditionnelle chinoise et la calligraphie. Utilisant le medium de la photographie et inspiré par la culture ancestrale et les fameux Shanshui, ces paysages de montagnes calligraphiés, il crée de toutes pièces un nouveau monde d’illusions. Une vision entre rêve et cauchemar, à la fois futuriste et séculaire. Mais le travail de.

‏Alex Guofeng Cao *Chine

1969 // Né en Chine, il immigre avec sa famille aux États-Unis dans les années 1980. Après avoir étudié la photographie à la Fashion Institute of Technology à New York, Cao a continué à étudier la photographie en noir et blanc, avec un intérêt spécial pour la photo numérique. Alex Guofeng Cao fait ressortir sa double culture dans son travail. Passionné par la photographie depuis son plus jeune âge, il découvre et expérimente les différentes techniques, en s’inspirant des images d’Helmut.