Yang Yongliang *Chine

1980 // Yang Yongliang est né à Shanghai, Chine en 1980. Il vit et travaille à Shanghai, Chine. Dès son plus jeune âge, Yang Yongliang a étudié la peinture traditionnelle chinoise et la calligraphie. Utilisant le medium de la photographie et inspiré par la culture ancestrale et les fameux Shanshui, ces paysages de montagnes calligraphiés, il crée de toutes pièces un nouveau monde d’illusions. Une vision entre rêve et cauchemar, à la fois futuriste et séculaire. Mais le travail de.

Émilie Morel *France

< 1975 // Emile Morel crée des univers digitaux à la pointe du pixel-art. Ses visions fantasmagoriques peuplées de personnages hybrides, à mi-chemin entre merveilleux médiéval et enfer dantesque, mettent en scène les pulsions primitives, bestiales et idylliques d’une mythologie intimiste. Allégorie de la vie, de la souffrance et du désir, les œuvres d’émile surprennent par la luxuriance de leur détail et leur pouvoir d’évocation.  

‏Alex Guofeng Cao *Chine

1969 // Né en Chine, il immigre avec sa famille aux États-Unis dans les années 1980. Après avoir étudié la photographie à la Fashion Institute of Technology à New York, Cao a continué à étudier la photographie en noir et blanc, avec un intérêt spécial pour la photo numérique. Alex Guofeng Cao fait ressortir sa double culture dans son travail. Passionné par la photographie depuis son plus jeune âge, il découvre et expérimente les différentes techniques, en s’inspirant des images d’Helmut.

Aidan Salakhova *Russie

1964 // Aidan Salakhova marie l’Islam de l’Asie centrale avec ses influences féministes occidentales. D’origine d’Azerbaijan, éduquée en Europe de l’Est, elle conjugue ses deux cultures. Dans sa série des « Miniatures persanes », elle représente des figures féminines voilées délicates, où l’absence d’hommes accentue l’invisible et intérieure oppression. Les dessins sont en aplat, les sujets anonymes, quasi stylisés. Ces gouaches très ciselées, prennent leurs inspirations dans les miniatures persanes, historiquement des livres privés. Elles permettaient aux artistes de s’exprimer plus librement.

Gao Brothers *Chine

1962 & 1968 // Les Gao Brothers sont deux frères chinois. L’aîné, Gao Qiang, est né en 1962 tandis que Gao Zhen est né en 1968. Ils grandissent dans la ville de Jinan en Chine et travaillent désormais à Pékin. Les Gao Brothers sont des artistes engagés. Ils doivent grandir sans la présence de leur père disparu lors du régime maoïste. Plus tard, ils participent aux manifestations de Tiananmen, et sont alors privés de passeport pendant plusieurs années. Ils adoptent.