Serguey Maximishin *Russie

1964 // De ses voyages dans des pays en marge de la scène politique internationale, ravagés par la guerre ou délaissés des médias et donc oubliés du grand public, le photographe russe Sergey Maximishin rapporte des images poignantes et bouleversantes qui révèlent son sens artistique et son humanité. Sa sensibilité l’amène dans des territoires où le chaos s’est installé. Les photos sont prises au péril de sa vie et souvent dans des conditions extrêmes en Corée du Nord, en Irak, et dans les pays de l’ex Union soviétique. Un réalisme sans faille et la neutralité de ses images révèlent un reporter aguerri mais aussi un homme empreint de compassion. A travers ses clichés, Maximishin dénonce le désarroi des êtres humains en proie aux catastrophes naturelles. Il dénonce aussi les dictatures militaires et leur absurdité, ainsi que la misère des enfants livrés à eux mêmes.